BREAKING NEWS FROM TOGO...

Republicoftogo.com

 

The green of Togo

 

 

                                               

 

 

 

The Embassy of Togo in Kuwait wishes you

On the occasion of  Christmas and New Year holidays, the Embassy will be closed on Sundays 25 December, 2016 and on 1 January, 2017.

 

30/11/2016

The new Ambassador of Togo to the United Arab Emirates (resident in Kuwait), H.E. Mohamed Saad OURO-SAMA, presented his credentials to Sheikh Mohammed Ben Rashed AL-MAKTOUM, UAE's Vice-President and Prime Minister, on November 23, 2016.

 

Lomé Summit on Maritime Security and Development in Africa

 

08/30/2016
In order to bring the Togolese Administration to the citizens and enhance the visibility of our country on the Internet, a project called "Digital Ecosystem" was initiated by the Government of Togo. Since March 2016, the first web portal of the Togolese State  was launched www.togo.gouv.tg
        Also, it is now possible to have access to a number of online information about the Togolese  Administration from the public-service site www.service-public.gouv.tg

TOGO

Kuwait, May 25th, 2016

Celebration of the 'Day of Africa" at Regency Hotel.

Kuwait, May 11th, 2016

On Tuesday, May 03,  2016, was held at the Presidential Palace of the Islamic Republic of Iran,  the Presentation Ceremony  of credentials of His Excellency Mohamed Saad OURO-SAMA accredited as Ambassador of Togo in Tehran with residence in the State of Kuwait to His Excellency Hassan Rouhani, the President of the Islamic Republic of Iran.

On Sunday 01 May 2016, the Ceremony of the Presentation of Letters of Credence to the President of the Republic was preceded by the presentation figurative copies of credentials to His Excellency Mohamed Jawad Zarif, Foreign Minister of the Islamic Republic of Iran.

Kuwait, March 30th, 2016

A financing agreement was signed Thursday, March 24, 2016 between the Minister delegate for the Budget to Togo, Sani YAYA and the Deputy Director General of the Kuwait Fund for Arab Economic Development, Ghanem Sulaiman Al-GHENAIMAN, attended by Minister of Transport and Infrastructure in Togo, Ninsao GNOFAM.
  This loan agreement of 9.8 billion CFA  is intended for the rehabilitation of the road section-Sokod
é Bassar (RN17) connecting three regions, Central, Kara and Savannah.
For 30 years, the Kuwaiti Fund has granted $ 69 million for financing in Togo.

Kuwait, March 17th, 2016 

On Friday, March 11,  2016, was held at the Palace of the Nation, the Presidency headquarters of the Republic in Dushanbe, capital of Tajikistan, the Presentation Ceremony to His Excellency Emomalii RAHMON,  the Credentials of His Excellency Mohamed Sad OURO-SAMA accredited as Ambassador of Togo in Dushanbe with residence in the State of Kuwait.

Kuwait, March 08th, 2016 

The Heads of Diplomatic Missions of the Republic of Togo and the Republic of Tajikistan signed Wednesday, March 2th,  2016 in Kuwait City, the agreement of establishment of diplomatic relations between the two countries.

Kuwait, March 03rd , 2016 

The Embassy has the honor to inform that the  Extraordinary Summit of the African Union regarding the maritime security and the development in Africa will be held in Lomé Togo on October 15, 2016

 

    

 


       


 
On Monday, June 2nd 2014, His Excellency, Mr. Mohamed Sad OURO-SAMA, was received by H.E. / Sheikh Khalid Jarrah Al-Sabah, the Minister of Defense of the State of Kuwait.

Other meetings:

On Wednesday, June 4, 2014, His Excellency Mr. Mohamed Sad Ouro-SAMA met the Director of the Africa Department at the Ministry of Foreign Affairs, Mr. Hamad Sulaiman Al-Mashaan. They reviewed bilateral relations between the two countries and the ways toys to strengthen them.

On Sunday, June 8, 2014, H.E. the Ambassador was received by the Deputy Director General of the Chamber of Commerce and Industry of Kuwait, Mr. Hamad Jarrah Al-Omar.

       

 

 
 

 

Kuwait, September 10, 2014

HE Ambassador of Togo to the State of Kuwait, Mohamed Sad Ouro-Sama, is currently in Dubai (UAE), where is holds the international investor conference organized by the Economic and Monetary Union of West Africa (UEMOA), with the effective presence of the President of the Republic, Faure Gnassingbé  and the other heads of states of member countries of the Union.

       


 

EVENTS.


His Excellency, President Faure E. GNASSINGBE.


The speech of His Excellency, President Faure E. GNASSINGBE on Saturday, April 26, 2014, the eve of the 54th  anniversary of  independence of Togo.

 

Togolaises, Togolais

Mes chers compatriotes,

A quelques heures de la fête de notre indépendance, je m’adresse à vous, pour souligner à

nouveau, la communauté de destin qui nous lie.

Les liens indissolubles qui nous unissent depuis 54 ans, en tant que citoyens d’une même nation,

nous commandent aujourd’hui et plus que jamais de nous rassembler, dans un même élan et audelà

de tous les clivages, autour des valeurs républicaines et dans un esprit de cohésion nationale.

Je souhaite donc vivement que ces valeurs qui fondent notre commune appartenance à la nation

togolaise ravivent aujourd’hui en nous le souvenir de nos compatriotes qui sont tombés au

champ d’honneur pour la libération du peuple togolais.

Qu’il me soit ainsi permis de rappeler avec solennité, notre dette de reconnaissance à l’égard de

tous ceux qui, par leurs sacrifices, ont forgé notre identité nationale et contribué à asseoir notre

indépendance.

Après tant d’années de lutte acharnée pour l’essor d’une nation togolaise libre, nous avons le

devoir de nous montrer dignes de leur héritage. Pour cela nous devons rester unis, pas

seulement dans les moments de joie mais aussi face aux défis et aux épreuves de la vie.

Je saisis l’occasion qui m’est offerte ce jour, pour m’incliner devant la mémoire de toutes les

victimes des drames qui ont endeuillé la nation togolaise depuis le début de cette année.

Mes pensées vont plus particulièrement vers nos frères et soeurs que nous avons perdus

tragiquement, il y a quelques jours, dans le terrible accident de circulation survenu à l’entrée de

la ville d’Atakpamé.

Je partage le deuil des familles éplorées et leur et réitère toute ma solidarité et ma compassion

dans cette douloureuse épreuve qu’elles traversent.

Je renouvelle mes sincères condoléances aux familles togolaises et étrangères qui ont perdu des

parents dans ce tragique accident et souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés.

Ce drame nous rappelle une fois encore, combien il est urgent de renouer avec les valeurs

civiques et notamment le respect en toutes circonstances, des prescriptions du code de la route,

car ce sont avant tout des vies humaines qui sont en jeu.

Compte tenu des pertes immenses que nous avons subies sur nos routes ces dernières années et

afin de renforcer la prévention à tous les niveaux, cette année 2014 est décrétée année de la

sécurité routière au Togo.

Les usagers de la route tout comme les agents de sécurité sont ainsi conviés à conjuguer leurs

efforts pour préserver les vies humaines, en mettant notre pays à l’abri des trop nombreux drames

qui se nouent sur nos routes.

Mes chers compatriotes,

La fête nationale que nous commémorons, est aussi un moment propice pour célébrer la vaillance

de nos Forces de défense et de sécurité.

Je me fais donc le devoir, de rendre en votre nom à tous, un hommage particulier aux militaires,

aux gendarmes et gardiens de préfecture.

Qu’ils soient au pays, ou à l’étranger, en mission de maintien de la paix, je tiens à leur redire

solennellement toute notre reconnaissance pour leur sens du sacrifice et leur engagement au

service des idéaux de paix, de sécurité et de prospérité que notre nation chérit au plus profond

d’elle-même.

Nos forces de défense et de sécurité sont résolument engagées aux côtés des citoyens, dans la

quête du développement économique et social. Cet engagement nous impose d’adapter

constamment notre système de défense et de sécurité aux nouveaux défis économiques et sociaux

et à l’évolution des menaces contre la paix et la sécurité.

Ces défis sécuritaires qui se sont malheureusement amplifiés ces dernières années, appellent une

vigilance de tous les instants, à nos frontières comme à l’intérieur du territoire national.

Parallèlement, nous devons faire l’effort de sortir des sentiers battus pour préserver la stabilité

que, grâce à Dieu nous avons su restaurer et qui est si vitale pour notre avenir.

Compte tenu de tous ces enjeux, j’ai donné mandat aux services concernés afin qu’ils engagent

une réflexion profonde sur les pistes que nous devons emprunter pour refonder notre système de

défense et de sécurité sur de nouvelles bases.

Cette refondation passe par une réforme de grande envergure. Celle-ci débouchera sur une

réorganisation complète de nos Forces de défense et de sécurité.

Togolaises, Togolais

Mes chers compatriotes,

En ces heures si particulières, où la ferveur de la fête de l’indépendance gagne tous les foyers, j’ai

choisi de vous parler essentiellement d’avenir. De cet avenir que nous devons construire

ensemble, dès aujourd’hui.

Après presqu’une décennie d’efforts et de dur labeur, le Togo a retrouvé la stabilité. Il a renoué

avec la croissance. C’est un pays plein de promesses, à tous égards.

La pleine réalisation de ces promesses requiert l’engagement résolu de tous les Togolais et

surtout une vision commune et partagée de l’avenir.

J’ai pour ma part l’intime conviction que l’heure est venue de libérer tout notre potentiel, dans

un grand sursaut qui nous propulsera vers un nouvel horizon.

Je veux, avec vous, faire du Togo un pays prospère. Je veux pour cela, engager les citoyens de

tous horizons, dans une union sacrée pour l’ancrage de la croissance économique dans l’avenir.

Cette entreprise exige de l’audace et même le dépassement de soi.

Mais ces vertus ne peuvent être fécondes que si nous nous fixons dès à présent, des objectifs

clairs ainsi que les caps essentiels que nous devons franchir vers ce nouvel horizon.

Les étapes de notre essor économique, telles que nous les envisageons, doivent se situer dans le

prolongement des phases que nous avons déjà franchies.

La stabilité étant restaurée et la confiance de nos partenaires et des investisseurs rétablie, il nous

revient en priorité durant les prochaines années, de consolider les bases de notre économie. Pour

y parvenir, il nous faut impérativement poursuivre les investissements dans les infrastructures,

tout en accompagnant activement la mutation du secteur agricole.

La modernisation de l’agriculture balisera la voie pour l’essor des industries de transformation

et la multiplication des PME-PMI. Le défi à relever dans ce domaine, consiste à favoriser la

création de véritables filières de transformation, allant jusqu’aux produits finis.

Cette première étape de la feuille de route vers la prospérité positionnera le Togo comme une

force d’exportation dans la sous-région et bien au-delà.

Bien entendu, la structuration des filières existantes notamment, le secteur agricole, artisanal et

industriel et leur réorientation vers l’exportation des produits finis et semi-finis, aura le triple

avantage d’accroître la création d’emplois, de redonner confiance à la jeunesse togolaise et de

tirer les revenus vers le haut.

Une fois cette première étape franchie, il s’agira d’accélérer la marche vers nos objectifs, en

concentrant nos efforts sur les activités de services, en mettant un accent tout particulier sur la

logistique. Fort de sa longue tradition des échanges commerciaux, le Togo aura ainsi toutes les

cartes en main pour se positionner comme le hub d’affaires par excellence, d’une sous-région en

pleine croissance.

Enfin, dans la troisième phase de cette feuille de route vers la prospérité, je vois le Togo

s’affirmer dans la construction d’un label de qualité et d’un pôle de compétitivité.

Togolaises, Togolais

Mes chers compatriotes

Ainsi se présente à grands traits, ma vision de l’avenir. Pour concrétiser cette vision, il est vital

que nous nous entendions sur certains principes de base.

Tout d’abord, la voie vers la modernité ne se construira pas au détriment du bien-être des

citoyens. Bien au contraire, elle va de pair avec une prise en compte effective des préoccupations

sociales des populations.

Ils sont légitimement en quête d’un meilleur pouvoir d’achat et nous devons en tenir compte en

toutes circonstances.

Chacun sait que le phénomène de la vie chère n’épargne aucun pays. Néanmoins, des efforts

doivent être continuellement déployés afin d’en atténuer les effets, en accordant une attention

toute particulière aux investissements à fort impact social.

En partant du constat que l’accès à un logement décent constitue l’une des bases fondamentales

d’une vie sociale épanouie, le Gouvernement a décidé de faire de la construction des logements

sociaux un des axes prioritaires de son action.

Des études ont déjà été réalisées et le Gouvernement planifie d’ores et déjà la construction de

nombreux logements sociaux à partir de 2015.

Un site a déjà été identifié pour la construction de 1000 logements, dans le cadre d’un projet

pilote qui va démarrer avant la fin de l’année 2014.

Dans le sillage de cette orientation résolument sociale de la politique du Gouvernement, je

voudrais insister sur notre ferme détermination à conduire notre pays vers la modernité, tout en

oeuvrant à la construction d’une société togolaise beaucoup plus inclusive.

Le Fonds national de la finance inclusive que nous avons lancé en début d’année s’inscrit dans

cette dynamique.

Il prend en compte la situation préoccupante de ces nombreux concitoyens qui ont du mal à

accéder aux services financiers de base.

Le démarrage effectif, ce matin même, du Programme d’appui à l’accès des pauvres aux services

financiers témoigne de notre ferme engagement à changer la donne.

Pour le compte de l’année 2014, ce programme qui est le tout premier produit du Fonds national

de la finance inclusive, permettra à 300,000 personnes vivant dans la précarité, d’accéder au

microcrédit, à la petite épargne et à la micro assurance. C’est un bon début. Mais il y a du

chemin à faire.

J’en appelle au sens des responsabilités des uns et des autres pour que le Programme que nous

venons de lancer atteigne pleinement les résultats attendus.

La rigueur est donc de mise afin que les espoirs légitimes qui ont été suscités ne soient pas

déçus.

Je voudrais par ailleurs, souligner que notre marche vers une modernité pleinement assumée

devra suivre la cadence de la bonne gouvernance économique et financière.

L’aboutissement du processus de mise en place de l’Office togolais des recettes devrait être

accueilli comme un des signes tangibles de l’évolution de la société togolaise. L’OTR est en

effet, la dernière illustration en date, des avancées que nous réalisons en matière de bonne

gouvernance.

Je tiens toutefois à rassurer les agents des douanes et des impôts. Ils ne seront pas sacrifiés sur

l’autel de la réforme. Les agents des douanes et des impôts ne sont aucunement visés par les

mutations que nous devons opérer dans nos régies financières pour améliorer la mobilisation des

recettes de l’Etat.

Bien au contraire, il est important que les conditions de travail soient préservées et la sécurité de

l’emploi garantie autant que possible.

C’est pourquoi je voudrais vous convier tous, mes chers compatriotes, à contribuer, chacun à

son niveau au succès de la mission importante que nous avons confiée à l’Office togolais des

recettes.

Mes chers compatriotes

Il me paraît fondamental de ne pas oublier que dans un pays comme le nôtre, qui fonde

davantage son développement sur le labeur de son peuple que sur l’abondance de ses ressources,

il n’y a pas de petites économies.

Chacun peut contribuer, quelle que soit sa position dans l’échelle sociale, à affermir notre essor

économique et social naissant, en respectant et en faisant respecter autour de lui tout ce qui relève

du patrimoine de l’Etat.

Je vous engage ainsi à mener une lutte sans merci contre les dépenses improductives dans les

administrations publiques comme privées.

La lutte contre les dépenses improductives doit se doubler également d’un véritable culte du bien

public pour tous les citoyens.

Il est temps de considérer les ouvrages publics, les bâtiments administratifs, les plages, les jardins

publics, les monuments, les voitures de fonction, et les édifices publics comme des biens

communs dont la protection et l’utilisation à bon escient sont des devoirs sacrés.

La vraie indépendance est aussi à ce prix et elle est une conquête de tous les jours.

Togolaises Togolais

Mes chers compatriotes,

Depuis quelques mois, la vie politique nationale est largement dominée par le débat sur les

réformes institutionnelles et constitutionnelles. A moins d’un an de la prochaine élection

présidentielle, il n’est pas étonnant qu’un tel débat soit si animé.

Toutefois et comme je l’avais déjà dit, le débat doit être utile et fécond. Il doit faire avancer la

communauté de destin que nous nous efforçons de construire ensemble. Dans cet effort qui nous

mobilise depuis plusieurs décennies, notre force ne peut résider que dans notre aptitude à savoir

ce que nous voulons pour nous-mêmes et pour notre pays.

C’est pourquoi, face aux enjeux majeurs liés au reliquat des réformes politiques en cours, je

voudrais inviter toute la classe politique à dépasser les calculs partisans et les préoccupations

électoralistes immédiates.

Je voudrais inviter chacune et chacun à dépassionner le débat. A ne se laisser guider que par le

souci primordial de doter notre pays d’un édifice institutionnel propice à son plein

épanouissement.

La démocratie représentative pour laquelle nous avons opté, a légué à nos sociétés, des

mécanismes qui permettent dans un esprit d’ouverture, de prendre en compte, la volonté du

peuple souverain dans les choix importants et déterminants que nous sommes appelés à opérer.

Adaptons ces mécanismes à nos réalités. Mais tâchons surtout d’avancer, en ayant à l’esprit notre

responsabilité historique de préserver le climat d’apaisement que notre pays a su retrouver après

tant de péripéties.

Cette exigence fondamentale n’est pas au-dessus de nos forces. J’en suis pleinement convaincu.

Nous pouvons même être fiers du chemin que nous avons parcouru ensemble en l’espace d’une

décennie. Il ne nous reste qu’à consolider les fondements de notre nation, en poursuivant avec

ardeur, sa construction sur des bases stables, avec des institutions qui remplissent leurs missions,

dans un climat apaisé.

Forts de nos récents progrès, nous pouvons et nous devons aborder l’avenir avec confiance. Je

convie donc chacune et chacun à prendre la juste mesure des efforts qu’il nous reste à consentir

pour parachever les réformes dans tous les domaines et engager résolument le Togo sur la voie de

la modernité.

Au fond, l’enjeu est de transmettre aux générations futures, un pays dans lequel elles vivront

mieux que nous n’avons vécu, avec cette même fierté d’être Togolais mais aussi des citoyens

d’un monde dont ils seront des acteurs à part entière, dans la paix et la fraternité.

Bonne fête de l’indépendance à toutes et à tous.

Vive le Togo

Vive la nation

  

 
'700 touristes americains en escale a Lome :  

L’Ocean Princess, un navire de croisière avec à son bord près de 700 touristes américains est en escale mercredi au port de Lomé; la troisième depuis le début de l’année. Une journée pour visiter Lomé et ses environs, acheter des souvenirs et faire ainsi tourner le business. Qui s’en plaindra? Personne et certainement pas Raoul Marc Symenouh, le directeur de l’agence de voyages Alba Travel, réceptif de la compagnie américaine Princess Cruises, propriétaire de l’Ocean Princess et de 17 bateaux.

 
M. Le Chargé d’ Affaires de l’ Ambassade de Togo au Kuwait

M. Le Chargé d’ Affaires de l’ Ambassade de Togo au Kuwait, Issifou Alaka lors de la troisième exposition économique qui a eu lieu le 13 janvier 2013. Cette exposition a été organisée par le Ministère des Affaires Etrangères à l’hôtel Sheraton.

Togo –The Small Country With Big Potential.
 

The weekly  Times  Magazine in Kuwait in its issue No. 621 of 13 January 2013 published  the  interview granted by  Mr. ALAKA  Issifou, the Chargé d’Affaires of  the Embassy of Togo to the State of Kuwait to the esteemed Magazine.

The Diplomat gave reasons why investments should be directed to Togo.

Please enter in the page to the Charge d’Affaires and  read the entire interview to ascertain these seven good reasons.   Lire plus...


Vign2_dsc_0023_all

Africans ambassadors accredited in the State of Kuwait held their monthly meeting at the Embassy of Togo on March 28. Ambassadors from about 25 nations deliberated on the African Day celebration to be held in May this year. The ambassadors also exchanged various viewpoints on Arab-Africa summit will be held in Kuwait later this year.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

SEVEN REASONS FOR INVESTING IN TOGO

 
 
 
 

SEVERAL REASONS CAN LEAD A BUSINESSMAN TO INVEST IN A COUNTRY. FOR TOGO, WE WOULD LIKE TO HIGHLIGHT SEVEN (7) OF THESE POINTS.

1. FIRST REASON:

PEACE AND STABILITY

 

TOGO IS A COUNTRY WHERE PEACE AND STABILITY PREVAIL.

THIS ENVIRONMENT PROVIDES ANY INVESTOR A PEACE

OF MIND AND SECURITY TO HIS OR HER INVESTED CAPITALS;

2. SECOND REASON:

GEOGRAPHICAL SITUATION AND INFRASTRUCTURE

LOCATED IN WEST AFRICA, ALONGSIDE THE ATLANTIC OCEAN AND BOUNDED IN THE NORTH BY BURKINA FASO,  IN THE EAST BY BENIN AND WEST BY GHANA, TOGO OFFERS, BY ITS STRATEGIC GEOGRAPHICAL POSITION AND THANKS TO ITS FACILITIES, AN IDEAL SETTING FOR INDUSTRIAL DEVELOPMENT AND TRADE WITH THE WEST AFRICAN SUB-REGION (ECOWAS), EUROPE AND NORTH AMERICA. TOGO IS THE OCEAN GATEWAY OF THE SAHELIAN COUNTRIES WITH NO COASTLINE (MALI, BURKINA FASO, AND NIGER).

THERE ARE IN TOGO:

-TWO WORLD-CLASS AIRPORTS IN LOME AND NIAMTOUGOU

- A FULLY DIGITAL TELECOMMUNICATION NETWORK

- A DEEP WATER PORT

WITH A MODERN AND FREE PORT, THE PORT OF LOME ENJOYS GREAT POTENTIALS THAT MAKE IT A REAL OPEN POLE IN THE COAST OF WEST AFRICA, THEREBY CONFIRMING ITS HISTORIC VOCATION OF AN INTRUMENT FOR THE INTEGRATION OF THE SUB-REGION. IT IS A DEEPWATER PORT THAT CAN ACCOMMODATE 14 METERS DRAUGHT VESSELS. IT OFFERS A LARGE HARBOR AREA, A STRATEGIC LOCATION, EXCEPIONAL NAUTICAL CONDITIONS AND COMPETITIVE HANDLING SERVICES PROVIDED BY PRIVATE OPERATORS.

THE PORT HAS TREMENDOUS ADVANTAGES FOR PRIVATE INVESTORS. DEVELOPMENT PROJECTS INCLUDE THE EXPANSION OF THE ORE QUAY, THE CONSTRUCTION OF A THIRD QUAY, THE BUILDING OF A NEW TERMINAL (A DOCK OF 1050 METERS LONG FOR 16.70 METERS DEEP).

THIS DOCK WILL BE 90% DESTINED TO TRANSSHIPMENT TRAFFIC. THIS 3RD DOCK WILL THERBY ENABLE THE PORT OF LOME TO DISPATCH CONTAINERS  TO OTHER PORTS AND FULLY  PLAY ITS ROLE OF HUB FOR THE WEST AFRICAN SUB REGION.

3. THIRD REASON:

MEMBERSHIP OF TOGO IN THE SUB REGION’S INSTITUTIONS

(WAEMU, ECOWAS)

 

WITH 6.2 MILLION INHABITANTS ON 56.600 KM2 LAND, TOGO BECAME, BY ITS MEMBERSHIP IN THE REGIONAL INSTITUTIONS, A VAST MARKET OF 320 MILLION PEOPLE WITHIN ECOWAS. THE INVESTMENT POLICY IS NOW MUCH MORE FOCUSED ON THE SUB-REGIONAL DYNAMICS. IN FACT, BY INVESTING IN TOGO, THE INVESTOR IS PLEASED TO HAVE RIGHT FROM TOGO ACCESS TO ALL MARKETS OF ECOWAS.

 

4. FORTH REASON:

POTENTIALS/INVESTMENT OPPORTUNITIES

TOGO HAS HUGE POTENTIALS IN NATURAL RESOURCES. REGARDING MINES, WE HAVE AMONG OTHERS, PHOSPHATE, LIMESTONE, PLATINUM, AND BAUXITE.

THE AGRICULTURAL SECTOR REMAINS THE ENGINE OF ECONOMIC GROWTH. FERTILE SOILS THAT EXIST IN ALL REGIONS OF THE COUNTRY OFFER THE OPPORTUNITY FOR DEVELOPMENT PROJECTS IN THIS SECTOR.

INFORMATION TECHNOLOGY AND COMMUNICATIONS CONSTITUTE NICHES.

THE REHABILITATION OT THE RAILWAY WILL PROMOTE THE IMPLEMENTATION OF A DRY PORT PROJECT IN THE NORTHERN PART OF THE COUNTRY.

THERE ARE OPPORTUNITIES TO BUILD SOCIAL HOUSING.

TOGO HAS A SIGNIFICANT TOURISM POTENTIAL AND THIS SECTOR CONSTITUTES ONE OF THE MAIN SOURCES OF FOREIGN EXCHANGE EARNINGS TO THE COUNTRY. THE SECTOR IS VERY DYNAMIC AND OFFERS MANY BUSINESS OPPORTUNITIES AND INVESTMENT. THE HOTEL FLEET IS ESTIMATED AT 350 HOTELS IN ALL CATEGORIES. THE GROUP ACCOR MANAGES TWO MAJOR HOTELS IN LOME.

MANY STATE HOTELS ARE CURRENTLY ENGAGED IN A PRIVATIZATION PROCESS AND THE OPPORTUNITY IS OFFERED TO INVESTORS FOR BUSINESS OPPORTUNITIES.

THESE OPPORTUNITIES ARE ALSO OFFERED IN THE AREAS OF BUILDING HOTEL COMPLEXES, HOLIDAY INNS OR PARKS.

PROJECT TO BUILD CIRCUIT SITES AND ORGANIZE LEISURE ACTIVITIES ALSO EXIST IN TOGO.

TOGO HAS CULTURAL SITES LIKE KOUTAMMAKOU WHICH IS FOUND ON THE WORLD HERITAGE LIST OF UNESCO, BUILDING OF SLAVERY SITES AS PART OF THE PROJECT “SLAVE ROAD” BY UNESCO, NATURAL SITES SUCH AS WATERFALLS, NATIONAL PARKS, CAVES, BEACHES, LAKES, MOUNTAINS AND PICTURESQUE LANDSCAPES.

THE CREATION OF THESE SITES MAY BRING ABOUT THE DEVELOPMENT OF VARIOUS FORMS OF TOURISM SUCH AS SEASIDE CIRCUIT, CIRCUIT ADVENTURE, ECOTOURISM, TREKKING AND SAFARI VISION.

5. FITH REASON:

FAVORABLE BUSINESS ENVIRONMENT

THE BUSINESS ENVIRONMENT IN CONSTANT IMPROVEMENT OFFERS THE INVESTORS:

1/ SIMPLE PROCESS FOR CREATING AN ENTERPRISE (OHADA UNIFORM ACT, CENTER OF FORMALITIES FOR ENTERPRISES):

.THERE ARE NO RESTRICTIONS ON FOREIGNERS’ RIGHTS TO MANAGE LOCAL COMPANIES.THE FOREIGN INVESTOR IS ALLOWED TO ESTABLISH A 100% SUBSIDIARY COMPANY.

.THE PROCESS OF CREATING AN ENTERPRISE IS SIMPLIFIED FOR THE INVESTOR AS THE CHAMBER OF COMMERCE AND INDUSTRY OF TOGO HAS SET UP WITHIN ITS OFFICES A CENTER OF FORMALITIES FOR ENTERPRISES (CFE) IN A FORM OF SINGLE WICKET.

THE CFE PERFORMS FORMALITIES OF CREATION, MODIFICATION AND DEREGISTRATION OF COMPANIES ON BEHALF ON THE INVESTORS. THE SET TIMEFRAME TO ROUND THESE FORMALITIES IS TWO (2) DAYS WITH SIGNIFICANT REDUCTION OF FORMALITIES AND COSTS.

AS PART OF THE MODERNIZATION OF THE CFE, ALL JURISDICTIONS INVOLVED IN THE PROCESS OF ENTERPRISE CREATION COME TOGETHER IN THE SAME PLACE.

ANY OPERATOR WHO ARRIVES AT THE SINGLE WICKET SHOULD BE ABLE TO GO ROUND THE VARIOUS JURISDICTIONS AND COME OUT ON THE SAME DAY WITH A RECEIPT ENABLING HIM OR HER TO RUN HIS OR HER COMPANY.

WITH THE NEW SYSTEM, THE CREATION OF A BUSINESS CAN TAKE A MAXIMUM OF TWO (2) DAYS (48H).

2/ IN TERMS OF FISCAL ISSUES:

A CORPORATE TAX REDUCTION IS OBSERVED SINCE THE FINANCE ACT 2009 WAS ADOPTED. IT IS NOW SET AT 27% FOR INDUSTRY AND 30% FOR TRADE AND SERVICES. THE TREND IS NOW ON THE DECREASE.

3/GUARANTEE INSTRUMENTS (PROTECTION) AND PROMOTION OF INVESTMENTS:

.THE POSSIBILITY TO APPEAL IN CASE OF DISPUTE: COURT OF ARBITRATION OF TOGO, COMMON COURT OF JUSTICE AND ARBITRATION (OHADA), COURT OF ARBITRATION OF THE INTERNATIONAL CHAMBER OF COMMERCE, INTERNATIONAL CENTRE FOR SETTLEMENT OF INVESTMENT DIFFERENCES (ICSID).

. THE SEOUL CONVENTION OF 15 OCTOBER 1983 ESTABLISHING THE (MULTILATERAL INVESTMENT GUARANTEE AGENCY)  MIGA. THE GUARANTEE PROGRAM CONCERNS THE RISK OF CURRENCY TRANSFERT, EXPROPRIATION, WAR AND CIVIL MOVEMENT, BREACH OF CONTRACT.

IN GENERAL, FOREIGN COMPANIES AND INDIVIDUALS MAKING AN INVESTMENT, HAVE, WHATEVER THEIR ORIGIN, THE RIGHT TO REPATRIATE OR TRANSFER CAPITAL AND PROFITS WITHIN THE LEGAL FRAMEWORK OF EXCHANGE REGULATION. THIS GUARANTEE IS EXTENDED TO PRODUCTS FROM THE SALES OF EXPLOITATION.

.THE GPS (GENERALIZED SYSTEM OF PREFERENCES) THAT TOGO ENJOYS UNDER THE EU-ACP CONVENTIONS, ALLOWS PREFERENTIAL ACCESS OF ITS PRODUCTS IN EUROPE, AND NEGOTIATIONS ARE UNDERWAY TO CONCLUDE THE AEPD (AGREEMENT OF ECONOMIC PARTNERSHIP AND DEVELOPMENT);

.THE AGOA (AFRICAN GROWTH OPPORTUNITY ACT) ALSO ALLOWS PREFERENTIAL ACCESS OF PRODUCTS FROM TOGO TO THE U.S MARKET.

4/INCENTIVES MEASURES (SME/SMI CHARTER, THE INVESTMENTS CODE, FREE ZONE LAW, MINING CODE, TAX CODE):

.THROUGH THESE VARIOUS CODES, THE INVESTOR ENJOYS TAX AND CUSTOMS EXEMPTIONS AND SUPPORT MEASURES.

.TAXPAYERS INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES NAMED IN THE INTERNAL REVENUE CODE, WHO INVEST IN TOGO UNDER THE PROVISIONED TERMS, MAY ENJOY A REDUCTION OF TAX ON INCOME OR TAX ON CORPORATION TO WHICH THEY ARE SUBJECT.

5/ LIBERAL FOREIGN EXCHANGE REGULATIONS:

THE FINANCIAL MARKET OF THE WAEMU (WEST AFRICAN ECONOMIC AND MONETARY UNION) REMAINS ACCESSIBLE TO INVESTORS. IT HAS MANY BANKS AND SEVERAL FINANCIAL INSTITUTIONS AVAILABLE.

THE TOGOLESE BANKS ARE CLEAN SO THEY OFFER INVESTORS THE NECESSARY SAFETY AND GUARANTEE FOR THEIR OPERATIONS.

6/THE ONE – STOP SHOP FOREIGN TRADE (GUCE)

THE TOGOLESE GOVERNMENT HAS DECIDED TO ESTABLISH A SYSTEM OF TRADE FALICITATION, SAID “ONE- STOP SHOP FOR FOREIGN TRADE (GUCE)”. THE SYSTEM MUST ALLOW ACTORS TO THE PORT IN PARTICULAR, AND ALL ENTRANCE DOORS OF GOODS, TO EXCHANCE MESSAGES REPLACING EXSITING PHYSICAL FLOWS, AS WELL INFORMATION (STATEMENTS, RETURN AUTHORIZATIONS) AND MONETARY (PAYEMENT OF VARIOUS FEES, TAXES AND BENEFITS PAID).

THE GUCE WILL IMPROVE CONDITIONS FOR CARRYING OUT FOREIGN TRADE OPERATIONS AND REDUCE DELAYS IN PASSAGE OF GOODS.

 

6. SIXTH REASON:

QUALIFIED AND AVAILABLE LABOR FORCE

IN TOGO THE FULL-TIME EDUCATION RATE HAS REACHED 73%, STANDING AMONG THE HIGHEST RATES IN AFRICA. IN TERMS OF VOCATIONAL TRAINING, THE COUNTRY HAS SEVERAL SPECIALIZED SCHOOLS THAT PROVIDE A SKILLED WORKFORCE.

THE NATIONAL FUND FOR LEARNING, TRAINING AND CAREER DEVELOPMENT PROVIDES FINANCIAL ASSISTANCE TO COMPANIES TO ENHANCE THE SKILLS OF THEIR AGENTS.

THE FREEDOM OF RECRUITMENT IS GUARANTEED BY A VERY FLEXIBLE LABOR CODE.

7. SEVENTH REASON:

HEALTY MACROECONOMIC FRAMEWORK

THE GOVERNMENT IS COMMITED TO A POLICY OF GOOD GOVERNANCE AND QUALITY MANAGEMENT, WHICH ENABLED THE COUNTRY TO REACH THE COMPLETION POINT UNDER THE HIPC INITIATIVE (HEAVILY INDEBTED POOR COUNTRIES) IN DECEMBER 2010, THEREBY RESULTING IN A SIGNIFICANT REDUCTION OF TOGO’S DEBT.

THE CLEANSING EFFORT OF THE MACROECONOMIC AREA HELPED THE COUNTRY REGAIN TRUST OF ITS FUND PROVIDERS WHO ARE TODAY READY TO ACCOMPANY THE GOVERNMENT IN THE PROCESS OF ECONOMIC DEVELOPMENT AND THE FIGHT AGAINST POVERTY.

 

 

CHAMBER OF COMMERCE AND INDUSTRY OF TOGO IS AVAILABLE TO ASSIST OPERATORS WISHING TO ESTABLISH AND MAINTAIN BUSINESS RELATIONSHIPS WITH THEIR COUNTERPARTS IN TOGO.

 

 

CONTACTS

ANGLE AVENUE DE LA PRESIDENCE, AVENUE GEORGES POMPIDOU

BP 360 – TEL. (228)22 23 29 00 / 22 21 70 65 – FAX: (228) 22 21 47 30

EMAIL: CCIT@CCIT.TG  / CCITOGO@GMAIL.COM  / CCI.TOGO@LAPOSTE.NET

URL: WWW.CCIT.TG

Third Africa-Arab Summit in Kuwait-City

The President of Togo, Faure Gnassingbe, arrived in Kuwait on Monday to attend the Third Africa-Arab Summit, scheduled on November 19 and 20.

Receiving him at Kuwait International Airport was the Amir Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, the Crown Prince Sheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, National Assembly Speaker Marzouq Al-Ghanim and the Prime Minister Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad Al-Sabah.

Published on 18/11/2013 republicoftogo.com 

Magazine of the Togolese diplomacy                                          Download ...
   

 

  •     
    •   Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération se situe près de la Place du Monument aux Morts.
      BP : 900 Lomé - TOGO
      Tel. : (00228) 22213601 / 12 / 13
      Fax. : (00228) 22 21 39 74
      E-mail: maeirtgce@yahoo.fr

      http://www.diplomatie.gouv.tg

 

  Accueil - Service Consulaire - Cooperation - Investir - Tourisme -     Contacte  

AMBASSADE DU TOGO AU KOWEIT © Copyright 2012